Actualité Actualités

Électricité 2018 : Bilan de production et consommation

En 2018, le mix électrique français a été marqué par une forte hausse des productions hydraulique, éolien et solaire du fait de conditions météorologiques favorables. La production nucléaire est quant à elle restée stable. Tandis que la production thermique (gaz, fioul, charbon) a diminuée du fait de températures clémentes.

La consommation d’électricité brute en France métropolitaine a atteint 478 TWh en 2018, soit 0,8% de moins qu’en 2017. Cette évolution est liée à des températures clémentes (janvier 2018 ayant été le plus chaud depuis 1900).
RTE fait état de « 48,9 GWh d’effacement », une forte progression des effacements. Ils contribuent à maintenir l’équilibre offre-demande en temps réel sur le réseau, bien que ceux-ci correspondent encore annuellement à de faibles volumes d’électricité « évités » (près de 26,8 GWh en 2017, contre 16,6 GWh en 2016).

Au global, la France a été importatrice durant 17 jours contre 52 en 2017 selon RTE.

Ces dernières années, la consommation brute d’électricité en France est restée stable. Côté production, le global est stable. Avec un mix dans lequel le nucléaire, malgré une position largement dominante, perd quelques points au profit des renouvelables et des centrales gaz.

 

 

Publié le 7 mars 2019

Rédaction : Marion Chatard

Publié le 7 mars 2019
Rédaction : Marion Chatard