Actualité Actualités

GAZELEC Paris – Électricité – 17 octobre 2018

 

    

ARENH – Autoconsommation – Chiffres clés

Cette journée commence avec une note à l’intention des consommateurs : « les risques de blackout sont à minimiser pour cet hiver, un certain nombre de leviers de sécurité sont là et n’ont jamais été utilisés, cependant certaines zones restent sensibles (Bretagne, Est PACA) » – RTE

L’ARENH

L’ARENH (Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique) a été mise en place lorsque les prix de gros étaient élevés. L’objectif étant de faire bénéficier l’ensemble des consommateurs de l’électricité nucléaire historique (42€/MWh), permettre la concurrence, permettre un certain maintien au profit des consommateurs, et garantir un prix de production. Mécanisme prévu jusqu’en 2025.

EDF tient à préciser que ce dispositif n’est pas prévu pour faire de l’achat revente (comme cela a pu être vu sur le 2ème semestre 2018), et que celui-ci leur a fait perdre des milliards d’euros. Une augmentation de près de 5€/MWh est-elle envisageable ?

La seconde partie du débat a été menée sur le plafond ARENH (aujourd’hui fixé à 100TWh/an), désaccord entre EDF et les opérateurs en place. Avec un marché relativement haut sur cette fin d’année 2018, les pronostics en matière d’écrêtement sont évalués à 20% (selon la CLEEE).

L’autoconsommation

Beaucoup de contraintes techniques et de moyens à mettre en place (exemple : Allianz avec sa tour Allianz One, n’a pu installer que 120m2 de panneaux, pas suffisant du tout pour produire l’équivalent de la consommation de la tour). D’autre part l’autoconsommation est pratique sous une autre forme : production et revente sur le marché avec en contrepartie l’achat d’électricité avec intégration d’ARENH, ce qui augmente le plafond mais permet de réduire de façon drastique le coût final du client. L’autoconsommation a donc un avenir mais doit être régulé en France.

Chiffres clés :

  • Consommation des industriels en France = 240 TWh
  • 20000 sites équipés en France de panneaux solaires contre 1000000 en Allemagne
  • Automobile : si la moitié du parc thermique auto français passe à l’électrique, la hausse de consommation ne sera que de 7%
  • ARENH : un prix unique à 42€/MWh avec un plafond de 100TWh/an

 

Publié le 7 novembre 2018

Rédaction : Alban POLAK