Actualité Actualités

La récupération de chaleur dans l’industrie

La récupération de chaleur dans l’industrie est un enjeux majeur de la performance énergétique.

Avec quelles énergies, pour quels usages ?

https://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.ademe.fr%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Fassets%2Fimages%2Fema_procedes_recuperation-et-valorisation-de-la-chaleur_le-saviez-vous_schema_ademe.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.ademe.fr%2Fentreprises-monde-agricole%2Freduire-impacts%2Fmaitriser-lenergie-atelier-production%2Fprocedes%2Fdossier%2Frecuperation-valorisation-chaleur%2Fsaviez&docid=hQPVSLt-F1L9ZM&tbnid=vRRQTwJCEvL86M%3A&vet=10ahUKEwjCyoaY84TYAhVG1hoKHZApD9AQMwg4KBIwEg..i&w=739&h=711&client=firefox-b-ab&bih=927&biw=1920&q=Source%20ADEME%20%3A%20La%20chaleur%20fatale&ved=0ahUKEwjCyoaY84TYAhVG1hoKHZApD9AQMwg4KBIwEg&iact=mrc&uact=8           

109,5 TWh soit 36 % de la consommation de combustibles de l’industrie, rejetés sous forme de chaleur, dont 52,9 TWh (17%) perdus à plus de 100°C – selon les études ADEME.

Les secteurs concernés

La moitié du gisement de chaleur fatale dans l’industrie concerne deux grands secteurs industriels :
l’agro-alimentaire (31%) et la chimie (22%)

Source ADEME : La chaleur fatale

Quelles sont les sources et pour quel usage ?

Les sources de chaleur fatale se trouvent sous 3 formes et à des niveaux de température différents :

  • les rejets liquides
  • les rejets gazeux
  • et les rejets diffus
La chaleur fatale
Source ADEME : La chaleur fatale

 

Puis une fois les gisements identifiés, la chaleur récupérée peut être valorisée en interne ou en externe sous différentes formes :

 

Conclusion, la récupération de chaleur est un enjeux majeur de la performance énergétique dans l’industrie.

 

Pour aller plus loin…

PROWATT – ENERGIE 3 peut vous accompagner de l’étude de faisabilité jusqu’à la mise en œuvre selon 4 modes de rémunération dont 3 très innovants :

 

Par ailleurs, l’ADEME peut vous aider à payer une partie de notre étude et des travaux.

 

 

Rédigé le 12/12/17

Rédacteur : Maxime Duran